LE 17 DECEMBRE : PLUS DE 2000 PERSONNES DANS LES RUES DE LAVAL

, par udfo53

Le Premier Ministre s’est exprimé et a confirmé, s’il en était besoin, qu’il maintenait le fond de sa réforme mortifère pour les salariés du privé comme du public, et ce malgré la très forte contestation. Il a utilisé avec l’aide des communicants et autres spécialistes des manipulations, les mêmes mensonges que Delevoye, l’ami des assureurs, sur les prétendus avantages qu’en tireraient les femmes ou les précaires. Mais l’enfumage a ses limites et les faits sont têtus : tous perdants.

D’ailleurs si ce projet de réforme était juste, pourquoi maintenir un régime spécial pour les policiers ? Pourquoi la Ministre des Transports propose un régime spécial pour les routiers ? Pourquoi expliquer que cette réforme est tellement juste qu’il faudra augmenter les enseignants ?! Pourquoi ne pas augmenter les autres qui sont dans la même situation comme les hospitaliers, les agents territoriaux, les salariés du privé ? Les promesses n’engagent que ceux qui croient.

Plus grave encore, après avoir classiquement tenté, d’opposer les salariés du privé et du public, les soi-disant privilégiés des régimes dits spéciaux aux autres régimes, le gouvernement essaye d’opposer les générations. Pourquoi repousser sa réforme de la génération 1963 à la génération 1975 ??? Si le régime par points est plus juste ??? En quoi,elle est plus juste pour celui qui est né le 1er janvier 1976 par rapport à celui né le 31 décembre 1975 ?

La ficelle est trop grosse. Il nous prenne pour des imbéciles. Et ça se voit !!!! Dans le même temps, dans un jeu de rôle savamment orchestré, la direction de la cfdt, pour répondre à la pression de sa base, prend des postures d’opposant alors même que Berger n’a eu de cesse de soutenir la réforme et a combattu l’intersyndicale qui en exigeait le retrait. Nous nous battons depuis toujours pour l’unité la plus large possible, mais sur des bases claires sans lesquelles la défaite et l’amertume sont assurées. Le gouvernement a décidé de faire sauter le fusible Delevoye. Delevoye qui prône sa réforme tout en oubliant de respecter la constitution et oubliant de déclarer des revenus et des activités interdites. Ceux qui nous vendent la transparence et la probité n’ont jamais d’échantillon sur eux !!!!

C’est le retrait du projet Macron / Delevoye que nous exigeons.

L’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, CFE/CGC et MNL, met toutes ses forces dans cette bataille qui conditionne notre avenir, toutes générations et secteurs confondus.

Jamais nous ne laisserons sacrifier les jeunes générations. Jamais nous n’accepterons de choisir entre être un travailleur très vieux ou un retraité très pauvre.

C’est notre combat.

RETRAIT DE LA REFORME