ET DE 4, LES 5 - 7 - 10 et 12 DECEMBRE A LAVAL, TRES FORTE MOBILISATION POUR LES RETRAITES : LES MANIFESTATIONS EN PHOTOS

, par udfo53

LE 12 DECEMBRE : 250 MANIFESTANTS DANS LES RUES DE LAVAL

********************************************************************

LE 10 DECEMBRE : 1300 MANIFESTANTS DANS LES RUES DE LAVAL ********************************************************************

LE 7 DECEMBRE : LA MOBILISATION CONTINUE, 800 MANIFESTANTS A LAVAL ********************************************************************

LE 5 DECEMBRE : TRES FORTE MOBILISATION POUR LES RETRAITES, 3800 MANIFESTANTS A LAVAL

Aujourd’hui, les salariés du privé et du public, les retraités et les jeunes se lèvent pour dire NON au projet de Macron détruisant nos systèmes de retraite intergénérationnels et solidaires en voulant le remplacer par un système universel par points soi-disant plus juste, plus simple.

Macron et son gouvernement mentent, truquent, manipulent sur le véritable objectif de ce projet de réforme.

Sa seule finalité est de faire des économies et de diminuer la part des retraites dans le PIB.

Tout le monde (salariés du privé comme du public) a compris que cette réforme entraînera pour tous une baisse générale des pensions et un allongement de la durée d’activité.

Nous serons TOUS PERDANTS.

Avec le système par points, il s’agit d’une réforme permanente. Tous les ans, Le gouvernement aura tout loisir de baisser les pensions et augmenter la durée du travail en faisant varier la valeur du point en fonction du contexte et des choix économiques. Rien ne garantira le montant des futures pensions.

Avec la retraite par points, Macron nous laisse le choix entre être un salarié très vieux ou un retraité très pauvre.

Pour l’intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires, la régression sociale ne se négocie pas, elle se combat.

Chacun sait que la grève interprofessionnelle, aujourd’hui 5 décembre, n’est qu’un début. Pour l’emporter face au gouvernement, cette journée ne suffira pas. Ce matin, une partie d’entre vous était réunie en assemblée générale pour discuter de la reconduction de la grève et de la mobilisation.

Nous devons montrer notre détermination pour obtenir le retrait, rien que le retrait du projet de retraite par points.

9H00 : assemblée générale à l’auditorium.

11H00 : rassemblement place de la trémoille puis manifestation