EN FORCE POUR NOS RETRAITES

, par udfo53

Dans le cadre de la grève interprofessionnelle du 5 décembre 2019, l’UD FO 53 a organisé l’assemblée générale de ses syndicats le 18 novembre 2019.

Devant les attaques contre notre système de retraite général et des régimes particuliers, les syndicats Force Ouvrière de la Mayenne se sont réunis en Assemblée Générale Extraordinaire le lundi 18 Novembre 2019.

Les grèves en cours, notamment dans les hôpitaux, aux finances publiques, dans les EHPAD, chez les sapeurs-pompiers, à EDF, à la SNCF, démontrent le rejet massif des contre-réformes du gouvernement par les salariés et leur volonté de défendre les services.

Et comme cela ne suffisait pas, Macron confirme avec son projet de « régime universel par points » la fin de nos régimes de retraites, avec une baisse drastique des pensions et un recul de l’âge réel de départ des salariés du privé et du public.

Les 150 délégués présents ont réaffirmé leur opposition massive au projet de réforme des retraites Macron/Delevoye rejeté massivement par les travailleurs. Les salariés, les jeunes ont compris qu’avec un tel système, nous avons tous à y perdre, même quoi qu’en dise le gouvernement, les retraités actuels.

Les tentatives de désamorçage et les manipulations du gouvernement ne changeront rien à la détermination. Les salariés ne tomberont pas dans le piège de la communication mensongère.

La grève reconductible à partir du 5 décembre, décidée par de nombreuses structures sur le plan interprofessionnel et intersyndical, s’affirme comme une perspective majeure dans le combat à mener pour défendre nos retraites et faire reculer le gouvernement.

Les militants appellent à amplifier la campagne d’information vers les travailleurs pour renforcer la mobilisation.

Nous exigeons :

RETRAIT DU PROJET MACRON-DELEVOYE SUR LES RETRAITES !

- La prise en compte de la pénibilité des métiers et l’extension des dispositifs de départ anticipé existants ;

- La comptabilisation des années d’étude et de précarité pour les jeunes ;

- L’indexation des pensions sur les salaires et non sur les prix ;

- Le maintien de tous les régimes de retraite existants ;

- Un départ à la retraite à 60 ans à taux plein !

GREVE INTERPROFESSIONNELLE A PARTIR DU 5 DECEMBRE 2019