Logo Force Ouvrière
Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
141, avenue du Maine - 75680 PARIS CEDEX 14
Tél.: 01 40 52 82 00 - Fax.: 01 40 52 82 02
Union Départementale FO 53 - Mayenne

Maison des Syndicats
10 Rue du Docteur Ferron
BP 1037
53010 - LAVAL CEDEX

Tél. : 02 43 53 42 26
Fax : 02 43 53 30 37


  • Contactez-nous
  • Syndiquez-vous








Imprimer Envoyer
Dentistes : La baisse du prix des prothèses attendra

Les négociations tarifaires entre l’assurance maladie et les dentistes vont reprendre à la rentrée, après la décision de la ministre de la Santé de reporter d’un an les mesures les plus contestées du règlement arbitral.

Le règlement arbitral imposé par le précédent gouvernement à la suite de l’échec des négociations tarifaires entre l’assurance maladie et les syndicats de dentistes en janvier, prévoyait dès janvier 2018 un plafonnement du prix des actes prothétiques en contrepartie d’une revalorisation des soins conservateurs, comme le traitement des caries.

Des mesures reportées au 1er janvier 2019

L’actuelle ministre de la Santé vient d’annoncer le report au 1er janvier 2019 de l’application des mesures du dit règlement arbritral les plus contestées par les chirurgiens-dentistes.

Les syndicats de dentistes, qui avaient mobilisé les praticiens contre la réforme tarifaire, auront plus d’un an pour trouver un accord sur les relations tarifaires des 37 000 chirurgiens dentistes libéraux avec l’assurance maladie et les complémentaires santé.

Une économie de 150 millions d’euros pour l’assurance maladie

L’assurance maladie, comme l’a noté le quotidien Les Echos, va économiser 150 millions d’euros en 2018 avec le report du règlement arbitral.

Quant aux patients, ils devront patienter pour voir baisser le prix des prothèses dentaires, à moins d’être bénéficiaire de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ou de l’Aide à la complémentaire santé (ACS).

Le ministère a en effet précisé que des tarifs plafonnés sur les prothèses entreront en vigueur au 1er octobre pour ces patients.

FO pour « une vision financière globale » des moyens à répartir

Jocelyne Marmande, secrétaire confédérale FO chargée de la Protection sociale, rappelle :

Nous avions souhaité l’année dernière, dans le cadre du conseil de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie, que l’assurance maladie présente, en amont de l’ensemble des négociations avec les professions de santé, le budget qui y serait consacré, afin d’avoir une vision financière globale des moyens à répartir entre les différentes professions de santé.

Infirmiers libéraux, kinés et sages-femmes en négociations

Des négociations sont en cours avec d’autres professions médicales et paramédicales. Les infirmiers libéraux, qui ont entamé des discussions avec la CNAM en juillet sur un avenant à leur convention, ont jusqu’à fin novembre pour trouver un accord sur la régulation de l’installation, une description plus précise des actes et la valorisation de nouveaux soins.

Des négociations avec les sages-femmes et avec les kinésithérapeutes sont également au programme à la rentrée.

La réouverture des négociations sur les tarifs des dentistes interviendra dans un contexte où le candidat Emmanuel Macron a promis des soins dentaires sans aucun reste à charge pour tous les Français dans le cadre de paniers de soins spécifiques.





Totale de visites pour cet article : 10

Union Départementale FO 53 - Mayenne

Maison des Syndicats
10 Rue du Docteur Ferron
BP 1037
53010 - LAVAL CEDEX
Tél. : 02 43 53 42 26
Fax : 02 43 53 30 37